Les outils BPM sont plus que jamais d’actualité et pourraient bien prendre une place aussi importante que l’ERP dans le processus de transformation digitale des organisations. 

Véritable complément de l’ERP, le BPM a un effet structurant, dans la mesure où il permet de modéliser des processus métiers, piliers de l’activité d’une entreprise.

Le BPM est-il adapté au secteur industriel, pourquoi et comment choisir un outil BPM et surtout quels bénéfices en espérer ? C’est ce que nous vous proposons de voir dans cet article.

Qu’est ce que le BPM?

BPM signifie “Business Project Management”, en français, “Gestion des processus métiers” l’idée étant via un outil logiciel de rendre les processus métiers, sur lesquels reposent une entreprise, plus efficients. Un outil BPM repose donc sur 4 piliers : la modélisation graphique des processus, leur automatisation, et le monitoring des workflow dans une optique d’amélioration continue.

Le BPM repose sur une norme internationale, le BPMN “Business Process Model and Notation” , qui fournit un langage de modélisation unifié et simplifié utilisé pour la description des processus.

En complément de la norme BPMN on trouve la norme DMN “Decision Model and Notation” qui offre un langage standardisé, cette fois-ci non pas pour les processus mais pour les règles métiers, les décisions, qui gouvernent lesdits processus.

Le BPM est il adapté à l’industrie ?

Le secteur industriel est également confronté à la problématique de la gestion des processus, au même titre que les sociétés de services ou de commerce, par exemple. La différence notable du domaine industriel c’est qu’une grande partie de l’activité repose sur des machines, et pas uniquement sur des tâches humaines. Ce qui n’est pas un obstacle à l’utilisation d’un outil BPM. Au contraire, les outils BPM, au-delà d’automatiser les processus, offrent aussi une grande connectivité aux logiciels et machines qui sous tendent une activité industrielle.

Pourquoi un BPM dans l’industrie ? 

Les entreprises du secteur industriel font face à une concurrence de plus en plus élevée. La digitalisation s’impose donc : pour rester concurrentiel, il faut se doter d’outils capables de faire gagner en flexibilité et en productivité. 

La digitalisation est bénéfique à tous les niveaux de l’activité des entreprises industrielles. Souvent confrontées à l’effet silo ces sociétés perdent en efficacité, l’outil BPM permet de briser les barrières entre les  différents services. 

Ainsi, un BPM permettrait d’orchestrer les processus à la fois humains et machines, permettant d’avoir une cohérence globale quel que soit le type de tâche à accomplir.

L’outil BPM peut également améliorer l’expérience en client en proposant des interfaces dédiées par exemple. 

Autre aspect crucial, le reporting : pour rester concurrentielle, une entreprise industrielle doit à tout moment pouvoir consulter ses indicateurs afin d’optimiser sa stratégie commerciale.

Comment mener à bien un chantier  BPM ?

Quelques points à ne pas négliger pour mener à bien ce chantier stratégique : 

  • recenser et prioriser vos processus
  • modéliser vos processus à l’aide du BPMN
  • fédérer vos équipes autour du projet 
  • faire collaborer les acteurs métiers et les acteurs techniques
  • identifier des axes d’amélioration quantifiables et atteignables.

Le choix de la solution est important également. Veillez à choisir une solution offrant, en standard, une richesse fonctionnelle certaine. L’idéal serait d’avoir un BPM déjà doté en standard des principaux processus que l’on retrouve dans toute industrie (gestion des nomenclatures, gammes, OF, PIC, PDP, …) afin de gagner du temps lors de l’implémentation des processus spécifiques à l’entreprise sans avoir à recréer les processus standards.

Optez pour une solution ergonomique et simple d’utilisation, cela facilitera la conduite du changement. L’évolutivité est la clé du choix de votre futur outil. Aussi, privilégiez les outils Low-Code, qui utilisent des moteurs de processus et de création d’écrans utilisateurs graphiques et intuitifs. De cette façon, vous gardez la main sur l’évolutivité de votre outil : réalisez vos adaptations en temps réel, sans intermédiaire technique externe et sans ligne de code.

Une solution BPM se doit d’être au service de l’amélioration continue de votre organisation, tout en vous faisant économiser temps et argent!

Les bénéfices du BPM dans l’industrie

La réactivité et l’agilité que procure un outil BPM sont plus que profitables aux sociétés industrielles qui pourront constater un impact positif et concret puisqu’un tel outil permet, entre autres, de :

  • digitaliser des processus pour en assurer la pérennité,
  • gagner en réactivité en cas d’anomalie par exemple,
  • améliorer la cohésion des équipes, 
  • optimiser le partage des documents et des connaissances, 
  • contribuer à la politique qualité et à l’amélioration continue, 
  • offrir une base de données commune et une application collaborative.

Le secteur industriel repose sur des processus cadrés, un travail d’équipe et un suivi qualité important, l’outil BPM apparaît donc comme un outil essentiel, d’un point de vue opérationnel, mais aussi d’un point de vue humain.

L’heure est plus que jamais à la digitalisation. Les entreprises sont en pleine mutation, elles doivent donc se doter d’outils flexibles. Vos processus métiers sont votre ADN et surtout un levier de croissance extraordinaire. Miser sur un outil BPM vous assure de maîtriser votre savoir-faire et d’assurer la pérennité de votre organisation. Le BPM permet également de faire collaborer les équipes et d’améliorer la réactivité et la satisfaction client. Pour rester compétitifs, dans un milieu toujours plus concurrentiel, vous devez savoir réagir vite, le BPM est votre allié, sautez le pas !

Rejoignez la communauté Axelor !
Twitter
LinkedIn
YOUTUBE
Facebook
Twitter
LinkedIn
YOUTUBE
Facebook